SERIES CHRONOTOPIQUES ET MATRICES STYLISTIQUES DANS L'ELABORATION DES MODELES DE LA COMMUNICATION INTERCULTURELLE

Un possible dialogue entre Bakhtine et Blaga

 

Gabriel Mardare

 

 

 

1. Raisons d’une comparaison

 

On ne se méfie jamais assez des comparaisons dans les sciences de l’Homme. En effet, la mode comparative, promue d’abord dans l’étude des langues, est devenue méthode dans l’étude des littératures, au point d’oublier que les motifs soumis à la comparaison étaient véhiculés par des structures linguistiques qui ne trouvaient pas les mêmes raisons d’être et de paraître dans leurs idiomes. De mémoire d’étudiant[i], je récupère cette phrase classique : Comparaison n’est pas raison. Félix Baldensperger l’écrivait au moment où ce procédé donnait l’impression que l’on pouvait tout expliquer en matière de production littéraire de tout le monde.

               Aussi dois-je bien voir si j’ai des raisons à aborder ensemble deux auteurs qui n’ont jamais communiqué directement. J’en trouverais quelques unes en partant du moment de l’élaboration de leurs productions représentatives que je mettrai en rapport avec le moment de leur résurrection dans les pays où ils ont écrit.

 

s            Né en 1895, Bakhtine va élaborer au cours de la troisième décennie de son siècle la notion de chronotope, instrument qu’il va ensuite mettre à l’épreuve sur des textes de l’Antiquité gréco-romaine mais aussi sur des romans des époques les plus diverses et sur le folklore. Blaga, né la même année,   mènera des recherches systématiques sur les modèles de la communication culturelle à partir de son intégration dans l’enseignement universitaire (1938)[ii]. Les volumes publiés un quart de siècle après sa mort vont pourtant révéler un auteur qui a constamment publié sur ces questions depuis 1914 et qui a utilisé le temps passé dans la diplomatie (Varsovie, Prague, Vienne, Lisbonne) à faire connaître la littérature roumaine, activité qui répondait à sa mission officielle, mais qui acquiert d’autres valeurs quand le fonctionnaire a une formation philosophique très solide. 

s            Le développement ‘naturel’ de leur activité universitaire et de la promotion de leurs doctrines  a été bloqué par le stalinisme bureaucratique et idéologique et leur récupération s’est faite sous la houlette d’un ‘marxisme réformateur’, avec cette particularité que les idéologues roumains y ont intégré une forte dose de discours cocardier[iii]. 

 

Text Box: 2. Compatibilité des images publiquesIl reste quand même un doute, lié à l’horizon d’attente des lecteurs roumains. En effet, Lucian Blaga réintègre la Panthéon de la culture nationale à travers un discours de promotion des valeurs patriotiques et de rejet des résidus du ‘dogmatisme stalinien’ au moment même ou un autre ‘culte de la personnalité’- strictement national cette fois-ci- allait submerger l’ensemble de la culture de masse. Tronqué et parfois trafiqué pour des raisons de propagande, son discours sur la communication culturelle a été réduit au motif de l’espace mioritique, largement véhiculé dans le discours pédagogique, dont les lecteurs de Wörringer trouveraient bien le noyau dans le très célèbre    Abstraktion und Einfühlung[iv]- traduit et diffusé en faible tirage en Roumanie à la même époque où l’on ‘récupérait’ Blaga. Bakhtine, pour sa part, fit son entrée un peu plus tard, avec des textes exigeant une formation assez solide et parfois ignorés par les spécialistes en  esthétique et théorie littéraire, soucieux à mettre en valeur l’héritage appelé national[v] et à se synchroniser avec les théories de l’Europe occidentale[vi].

               On devrait y ajouter un autre obstacle, concernant l’appellation : on nommera facilement Blaga philosophe de la culture, on aurait en revanche du mal à appeler ainsi Bakhtine, vu plutôt comme un théoricien littéraire. Il y a pourtant eu un auteur qui a vu dans ce dernier une sorte de prophète :

  Le philosophe russe Mikhaïl Bakhtin /sic !/ a annoncé au monde : « Rien de concluant n’est encore intervenu dans l’univers. Le dernier mot sur la nature du monde n’a même pas encore été exprimé. Ce monde est ouvert et libre. Tout réside dans l’avenir. Et résidera toujours dans l’avenir ». Cette conviction nous guide et nous a commandé, pour notre art[vii], de nous emparer sans hésitation de tous les moyens les plus puissants de la science moderne. Désormais, tous nos étudiants et tous nos artistes inventent, conçoivent, dessinent et jouent en multipliant leurs capacités et leurs talents par leurs connaissances de la science informatique, et par son utilisation dans leur domaine[viii].

Text Box: 3. Des consonances de discoursPar ailleurs, la notoriété de l’auteur s’est largement répandue parmi les chercheurs intéressés par des domaines les plus divers : les espaces géoculturels et économiques[ix], la théorie de l’énonciation[x], voire dans l’étude de l’espace architectural urbain[xi].

 Nous avons tenté de montrer que des liens souterrains se tissent entre Bakhtine et Blaga à travers une notion : le Style[xii]. Il ne s’agissait pas, en effet, d’approches convergentes : le théoricien russe semble la rebuter constamment tandis que le philosophe roumain en use à tout pas. Mais c’est cette rupture même qui nous a frappé au cours de notre analyse, vu que les deux hommes ont eu les mêmes références culturelles fondamentales à l’époque de leur formation et que le noyau de leur réflexion est la relation entre le temps et l’espace à travers les produits culturels les plus divers. Ce qui les réunit en revanche, c’est leur préférence pour les métaphores : Bakhtine s’en sert pour construire des théories, Blaga y aurai recours dans sa démarche métathéorique, notamment en parlant des cordons censoriels, formule où l’effet paronymique ne passe pas inaperçu[xiii]. Le procédé permettait aux deux auteurs d’éviter les écueils idéologiques de leurs temps : stalinien pour Bakhtine, ultranationaliste (les années 30-40) puis stalino marxiste (après 1945) dans le cas de Blaga.

Text Box: 4. Projet pour une approche globaleNos recherches sur le jeu des images personnelles à travers la motivation[xiv] nous ont poussé à chercher des affinités plus profondes entre Bakhtine et Blaga. Nous pensons en effet que les deux auteurs seraient parfaitement compatibles à l’intérieur d’une approche chronotopique de la communication. Nous allons en esquisser le cadre général à partir de la définition classique du chronotope bakhtinien, largement diffusée par les sites les plus divers[xv]. Nous y ajouterons un terme forgé par nous-même, chronotopie[xvi], désignant l’actualisation  syncrétique du temps et de l’espace dans un discours, ce qui exclut d’emblée toute forme de localisation au sens courant du terme (préciser le moment et l’endroit par des termes renvoyant à des coordonnées géographiques et/ou  historiques).

               Notre ambition serait de réaliser une synthèse des nouveaux référents des sciences de l’information et de la communication. Il s’agit de la théorie systémique des communications (ou la communication-participation) et de la théorie sémio-contextuelle de la communication (ou la communication-processus) que Mucchielli présente en rapport d’alternative épistémologique (v. 2000, seconde partie). En effet, les séries chronotopiques, dont nous faisons l’hypothèse dans notre projet global d’analyse de la communication interculturelle, supposent à la fois les deux angles d’analyse.

Text Box: 5. Séries chronotopiques et horizons stylistiques               Nous posons d’emblée que la description implique une démarche abductive, dont la validité est acceptée en linguistique (Molino, 1985 : 28) et semble être courante en logique pour le raisonnement argumentatif, la fusion d’information et le raisonnement qui part de l’étude des cas[xvii]. 

 

Text Box: On aurait ainsi la figure
                                                  
 
A→ non A
C. ethnoidiomatique
(permettant de figurer Nous et
les Autres)
-non-A →A
C. interactionnelle
(permettant de figurer le Passif et l’Actif)
Il est pourtant difficile de dire ce 
serait la corrélation de A avec –A
Par ailleurs, la disposition verticale des deux
Corps (individuel à gauche, social à droite)
risque bien d’induire des  représentations
 en vertu du schéma graphique 
De façon intuitive, nous pensons que l’étude de la communication interculturelle se construit par le jeu de quatre séries chronotopiques :

  1. Les chronotopies ethno-idiomatiques, centrées autour du motif être part de…
  2. Les chronotopies de la corporalité, organisées autour du motif avoir part de… 
  3. Les chronotopies corporatistes, organisées par le motif être du nombre… (être accepté, reconnu)
  4. Les chronotopies interactionnelles et transactionnelles, organisées par le motif être de la partie… (compter dans son groupe).

 

Il ne nous semble pas opportun, pour l’instant, de proposer un modèle géométrique intégrant les séries que nous venons d’énumérer, bien que l’idée de nous servir du carré de Blanchet nous ait tenté. Il est en effet facile d’opposer être (composante essentielle de l’ethnoidiomatique, à faire- définitoire pour la chronotopie interactionnelle et la propriété privée- par rapport à son corps, à la propriété publique- définissant le corps social.

Les horizons stylistiques seraient facilement situés dans ce schéma avec un peu d’imagination mais l’histoire des Sciences de l’Homme abonde de ces schémas très précis qui s’affrontent sur les champs de bataille épistémologique tandis que des populations se massacrent faute de pouvoir, de pouvoir et même de penser à la communication.

Text Box: 6. Le questionnement des chronotopies ethnoidiomatiques Le combat mené contre le racisme est bien loin d’être gagné : c’est que parfois ceux qui se prétendent non racistes ne voient que le racisme des autres. Nous avons soudé l’idiome et la race au sein d’une même chronotopie en suivant une corrélation courante dans les milieux qui prônent l’inégalité des hommes de par leur naissance : « La hiérarchie des langues correspond rigoureusement à la hiérarchie des races »- soutenait Gobineau il y a un siècle et demi (Gobineau, Essai…, tome I : 183). Cette thèse a été reprise même par des linguistes très sérieux (que Coseriu critique en 1999, v. 77) et se retrouve plus ou moins explicitement dans les recherches concernant la psychologie des masses (Le Bon, 1884 : chap. III, 1915 : Livre III, chap. II). Par ailleurs les premières  propriétés d’un groupe sont, de toute évidence, le Nom et la Langue (Attali : 57) et la possibilité d’un groupe d’être à part entière passe justement par la reconnaissance de ce droit initial (Calvet, 1987 : chap. 4, de même que la troisième partie en entier, où le problème de la guerre entre les langues est posé au niveau des mots, des normes graphiques mais aussi en rapport avec la défense nationale)

Nous pensons que l’analyse des chronotopies ethnoidiomatiques doit envisager :

ü         La rémanence de cette corrélation dans le mental collectif

ü         La relation entre les idiomes utilisés au sein d’un groupe

ü         La façon dont la loi intervient dans la gestion de ce rapport

ü         Le complexe de Babel et la représentation des frontières linguistiques.

Text Box: 7. L’interrogation des chronotopies du corps               Des suggestions extrêmement pertinentes pour ce faisceau de problèmes nous sont fournies par les études concernant le bilinguisme et la diglossie (Langages, 61/mars 1981 et 72/décembre 1983). Il est intéressant de se rapporter également à la solution que proposait pour la rencontre des langues Thomas d’Aquin (Somme théologique, version électronique sur www.JesusMarie.com, version du XX-e siècle, tome I, page 360). La notion de frontière linguistique a été pertinemment étudiée par Viaut (Glottopol, no. 2/juillet 2003) et Canut (Glottopol, 4/juillet, v. www.univ-rouen.fr/dyalang/glottopol)

 L’intervention des psychologues et médecins ne saurait être exclue à priori. La tradition veut pourtant que seule l’apparence corporelle fasse l’objet de l’étude systématique en tant que repère pour la notion de territoire (Bouvron et alii in Ghiglione : 114-124)  avec les oppositions suivantes :

ü         Corps exposé vs corps caché

ü         Corps objet vs corps langage avec plusieurs niveaux de représentation :

- utilitaire (Allan Pease, 1993, 1997)

- culturologique (Deschamps, 1985)

- mystico-symbolique (de Souzenelle, 1966 : 44, 399 ; Florenski, 1997 : 139-158, et 1999 : 118-121, 170-174).

ü         Corps masculin vs corps féminin, en interrogeant sa pertinence sociale à travers les ‘minorités sexuelles’ (Stoller, 1979, Elisabeth Badinter, 1992)  et politique (à partir de la Marianne française, voir Aguilhon et Bonte : 14-15)

On devrait également aborder, en fonction de la zone culturelle étudiée, la fonction de l’opposition entre le corps qui bouge et le corps qui pose, de même que le rapport entre nommer et montrer le corps et ses parties, notamment en rapport avec l’argot et le langage des insultes (Volceanov :1998, Peret : 1982, Qrgot sur www.languefrancaise.net,  www.insultmonger.com pour 165 idiomes).

Text Box: 8. Le corps social entre castes, classes et tribusLe discours contemporain tend à valoriser le Job en tant que pivot de l’idée d’appartenance (Pemartin : 35-170). On pourrait également rappeler que pour Dante la ‘babélisation’ était le fait des divisions de la société en corps de métiers (Zumthor : 86). Une étude du fonctionnement des chronotopies corporatistes devrait envisager plusieurs aspects :

ü         Le poids du jargon professionnel dans la communication quotidienne et son rapport avec les phénomènes d’« interlangue »

ü         Les différences de langage engendrées par les phénomènes de tribalisme à la carte en fonction des centres d’intérêt des individus qui composent ‘la tribu’ (v. Mermet : 202, 239). La linguistique semble déjà avoir accepté la notion de Province pour cerner ces manifestations (Crystal et Davy, v. Lyons : 208-210) et les dictionnaires intraidiomatiques semblent répondre à un besoin bien réel (v. le Dico Français- Français de Vandel).

ü         Les suggestions des ethnologues nous semblent utiles dans la mesure où des phénomènes de ‘tribalisme optionnel’ se rencontrent dan le milieu rural traditionnel (v. Herseni, Lévi).

Text Box: 9. Les chronotopies du faire interactionnelL’équation classique (dire=faire, Austin, 1962 in 1991 : 151-165) devrait bien être mise en rapport avec la formule symétrique (faire=dire), déjà mise en valeur par les éthologues et les spécialistes en psychologie de l’enfance (v. Dolteau). Les tics et leurs rapports avec l’éthique du Dire sont un problème délicat (v. F. Jacques : 157-205) et le développement des industries de la communication n’a pas simplifié les choses (v. Riondet, La question éthique dans les archives en ligne du CNRS sur le site : http://archivesic.ccsd.cnrs.fr). Des avancées tout à fait surprenantes ont été faites grâce à la notion d’énoncé total (le Totexte) résultant de la corrélation entre le niveau sémantique et le niveau interactionnel de tout comportement (Cosnier, 1991 : 18 ; Charaudeau, 1991 in BUSCILA, 167 sq.).

Text Box: 10. A la recherche des valeursIl est bien clair que toute cette recherche ne saurait négliger les valeurs. Il est tout aussi évident que, dans le contexte de la civilisation actuelle, il est difficile de poser des tables de valeurs sans risquer d’éveiller des conflits. Les pays à forte composante multiculturelle ont été confrontés avec ce type de phénomène et ont cru trouver la solution miracle dans le relativisme culturel. Des réactions récentes, venues de la part des sociologues, ont mis en garde contre les dangers de cette panacée[xviii].

       Il n’en reste pas moins que le recours à la culture en tant que forme de résistance individuelle à la force du Système- mythe assez commode en fin de compte- se retrouve dans les biographies et les discours de Bakhtine et de Blaga. Si c’est très peu pour parler d’un dialogue, c’est en revanche suffisant pour parler d’un intertexte. Analyser leurs pratiques de découverte de la communication de l’Autre en utilisant le modèle proposé pourrait bien nous faire avancer sur le voie de la compréhension du multiculturalisme, au-delà de l’approche plutôt instrumentale- et fatalement réductrice- que nous proposent les politiciens et les médias.

 

 

NOTES



[i] Histoire de ne plus charger la bibliographie pour une seule citation.

[ii] Ghişe (coord.) Istoria filzofiei româneşti, vol. II, 1980, Editura Academiei Republicii Socialiste România, 604.

[iii] La dominante idéologique se faisait quand même afficher d’une façon impudique. Aussi veut-on le récupérer en raison de le réceptivité et du respect qu’il aurait commencé à manifester envers le marxisme au cours de sa dernière année d’enseignement universitaire (1946/1947, voir Ghişe, vol. cit: 675) comme s’il avait pu faire un autre choix sans se suicider socialement. Le fait est que les idéologues de l’époque ne semblent pas avoir cru à la sincérité de ses manifestations et qu’ils l’ont éjecté de son poste d’enseignant, le privant ainsi de toute possibilité de faire connaître sa doctrine.  

[iv] Abstraktion und Einfühlung: ein Beitrag zur Stilpyschologie. published dissertation, Neuwied, 1907, then as  book, Munich: R. Piper, 1908 (www.lib.duke.edu, 25.10. 2005).

[v] Il s’agissait bien souvent de répliques à des doctrines allemandes et françaises datant du début du XX-e siècle, époque de la formation de leurs auteurs.

[vi] Dont certaines étaient des adaptations, des prolongements, voire des répliques plus ou moins discutables des textes élaborées au cours des années ’30 par les ‘formalistes russes’.

[vii] Je pense qu’il s’agit d’une méprise de l’imprimer car ici on attend pour notre part.

[viii] Jean-Jacques Servan-Schreiber, Défi mondial 1986, le livre de poche 6246, Paris, UGE : 204.

[ix] © Katica Kulavkova, 2001-2003.THE BALKAN CHRONOTOPEThe Hermeneutics of Evil: a Re-stabilized Archetype, an Anthropologic Constant or a Trans-national Logos of Profit et, de la meme auteure, CULTURE MEDITERRANEENNE: MEMOIRE ET AMNESIE-(essai d'herméneutique)

[x] Il s’agit des textes qui mettent en valeur la notion de dialogisme. Dans ce domaine il a ait l’objet d’analyses très détaillées dès les années 80 (voir ‘Langages’/74, juin 84- Dialogue et interaction verbale).

[xi] En témoigne ce texte trouvé sur un site des ‘temporalistes’: Je prepare une thèse de doctorat en Urbanisme et Aménagement à l'Institut d'Urbanisme de Grenoble (en cotutelle avec le Politecnico di Milnao). Mes travaux de recherche portent sur la question de " Urbanistiques et Politiques des temps/Le chronotope : Un outil méthodologique, théorique et conceptuel pour renouveler le projet urbain dans une optique spatio-temporelle. Pôle d’échanges multimodal de la Gare du Nord Paris Comme un chronotope urbain. Je souhaiterais participer aux travaux de TEMPORALISTES afin d'apporter ma modeste contribution à la recherche. Aussi je souhaiterais approfondir mon corpus théorique sur les "temps" afin d'aboutir à une conceptualisation sptio-temporelle autour du "chronotope" comme nouvel outil théorique et conceptuel pour renouveler le projet urbain. Merci de vos suggestions ( http://www.sociologics.org/temporalistes/index.php, visité le 25.10.2005).

[xii] Gabriel Mardare, REGISTRUL CONFIDENŢIAL Identitatea şi măştile Eului, Iaşi, Editura Cronica, 1998: 55-70.

[xiii] En français il y a homophonie tout court : censoriel- sensoriel.

[xiv] Gabriel Mardare, Le Son Propre- Norme linguistique, motivation & compétence idiomatique dans la (re)production des noms en français, Iaşi, Universitas XXI, 2002.

[xv] The Bakhtinian Chronotope: Origins, Modifications and Additions by Michael Larsen Submitted for the degree of Doctor of Philosophy, University of Kent at Canterbury, 1997,  Bakhtin Centre; Simon Dentith, Cheltenham and Gloucester College. "Chronotope." The Literary Encyclopedia. 18 Jul. 2001. 24 October 200505: http://www.litencyc.com

[xvi] V. REGISTRUL CONFIDENŢIAL, 70.

[xvii] www.irit.fr/recherche/RPDMP, le site de l’Institut de Recherche en Informatique de Toulouse)

[xviii] V. Yao Assogba (Sociologue et professeur au département de travail social et des sciences sociales de l'Université du Québec en Outaouais) Le Devoir, Montréal, Édition du mercredi, le 18 février 2004 – page A7 - Idées. Réplique - Méfions-nous des extrêmes du relativisme culturel.Réplique à l'article de Daniel Côté, «Relativisme culturel, droit et démocratie» (Le Devoir, 21 janvier 2004)

 

BIBLIOGRAPHIE

1.       Aebischer, Verena; Bodine Ann; Forel, Calire-A.; Galli de Paratesi, Nora; Houdebine, Anne-Marie; Trudgill, Peter; West, Candace: PARLERS MASCULINS, PARLERS FEMININS? Ed. Delachaux et Niestle, Neuchatel, Paris, 1983

2.       Agulhon, Maurice; Bonte, Pierre: MARIANNE-Les visages de la Republique, Gallimard, 1992

3.       Arnheim, Rudolf: Forta centrului vizual, Bucuresti, Editura Meridiane, 1995

4.       Jacques Attali, Au propre et au figure- Une histoire de la propriete, Paris, Fayard, 1988

5.       Austin ,J.L.: Quand dire,c’est faire, Editions du Seuil, 1970, 1991

6.       Badinter, Elisabeth: L’amour en plus, Flammarion, 1980; XY. De l’identite masculine, Odile Jacob, 1992

7.       Bahtin, Mihail: Voprosy literatury i estetiki [1934:1975, Moskva], vers. Rom. Editura Univers, 1982

8.       Barthel, Diane : A Gentleman and a Consumer  http://xroads.virginia.edu /%7EDRBR/ barthel.html

9.       Barthes, Roland: Rhetorique de l'image, in Communications, nr. 4, Paris, Seuil, 1964 : Image, Music, Text, London, Fontana Press, 1977; Système de la Mode, Paris, Éditions du Seuil, 1985

10.    Berger, John: Ways of Seeing, London, Penguin Books Ltd., 1972

11.    Polly Bird, cum sa te vinzi- tactici persuasive pentru a va promova imaginea, Editura Alternative, 1997

12.    Blaga, Lucian: Incercari filosofice [texte din perioada 1914-1919], Editura Facla, 1977; Arta si valoare[1939] in Opere 10, Minerva, Bucuresti, 1987; Aspecte antropologice [curs 1947/1948], Editura Facla, 1976

13.    Martin Blais, L’échelle des valeurs humaines, Les Éditions Fides, 216 pp.Un document produit en version numérique par Mme Marcelle Bergeron, http://www.uqac.uquebec.ca/zone30/Classiques_des_sciences_sociales/index.html

14.    Bonnage, Claude/Thomas, Chantal: Don Juan sau Pavlov? –  eseu despre comunicarea publicitara, Bucuresti, Editura Trei, 1999

15.    Buletin al ASL [Association des Sciences du Langage, Paris]. Numarul din 1991[OU EN SONT LES SCIENCES DU LANGAGE] aduna materialele unei dezbateri deosebit de lucide asupra LIMITELOR epistemologice ale cunoasterii limbajelor dar si asupra celor derivate din FINANTAREA PREFERENTIALA a aplicatiilor didactice inguste

16.    Boutaud, Jean-Jacques: Comunicare, semiotica si semne publicitare – teorii, modele si aplicatii, Bucuresti, Tritonic, 2004

17.    Brach, Jacques: Les douze traits du caractere, l’Arche, Paris, l’Arche, 1953

18.    Bron, Jean-Albert/Leiglon, Christine: À la découverte de l' image, Bucuresti, Ellipses, 2001

19.    Cadet, Christiane/Charles, René et alii: La communication par l’image, Paris, Nathan, 1990

20.    Calvet, J.-L. :La guerre des langues et les politiques linguistiques, Payot, 1987

21.    Charaudeau, Patrick : Une theorie des sujets du langage in ‘Langage et Societe’, Maison des Sciences de l’Homme, no.28/juin 1984, 37-50 ; Le discours d’information mediatique.La contruction du miroir social, Nathan, 1997

22.    Chomsky, Noam : Cunoasterea limbii, Editura Stiintifica, 1996

23.    Cook, Guy: The Discourse of Advertising, London, Routledge, 1992

24.    Corjan, I.C.: Semiotica limbajului publicitar – textul si imaginea, Suceava, Editura Universitatii Suceava, 2004

25.    Coseriu, Eugenio/Eugeniu : Introducere in lingvistica [1951, 1983], Editura Echinox, Cluj, 1999; Sincronie, diacronie si istorie, Editura Enciclopedica, Bucuresti, 1997; Lectii de lingvistica generala[1968-1971], Editura ARC, 2000 ; de asemenea www.uni-tuebingen.de/kabatek/coseriu/indexfr.html

26.    Cosnier, Jacques: Introducere in psihologia emotiilor si a sentimentelor, Iasi, Polirom, 2002;

27.    COSNIER, coord. De la cellulel’homme, l”Harmattan, 1991

28.    Courtés, Joseph: Du lisible au visible – initiation à la sémiotique du texte et de l'image, Bruxelles, De Boeck Université, 1995

29.    Dancu, Vasile Sebastian: Comunicarea simbolica – arhitectura discursului publicitar,Cluj-Napoca, Editura Dacia, 1999

30.    Descamps, Marc-Alain : Le langage du corps et la communication corporelle, PUF, 1985

31.    Dubois, Jacques et alii: Retorica generala, Editura Univers, 1974

32.    Domont, J.: Tempo ou les Cles du Temps. Le temps personnel, les Editions d’Organisation, 1988

33.    Dyer, Gillian: Advertising as Communication, London & New York, Routledge, 2002

34.    Umberto Eco, Tratat de semiotica generala, Editura Stiintifica si Enciclopedica,ucuresti, 1982;Lector in fabula, Editura Univers, Bucuresti, 1991

35.    Even-Zohar: Les regles d’insertion des  ’realemes’ dans la narration in ’Litterature’57/fevrier 1985, 109-118

36.    Fairclough, Norman: Language and Power, London, Longman, 1989

37.    Florenski, Pavel : Stalpul si Temelia Adevarului. Incercare de teodicee ortodoxa in dousprezece scrisori[1914], Polirom, Iasi, 1999 ; Perspectiva inversa[texte mai tirzii], Editura Humanitas, 1997

38.    Robert Fossaert (1991)Le monde au 21e siècle : Une théorie des sytème mondiaux. (Première partie)Une édition électronique réalisée du livre de M. Robert Fossaert. Paris : Éditions Fayard, 1991, 523 pages. Un document produit en version numérique par Mme Marcelle Bergeron.

39.    Sursa : www.uqac.uquebec.ca/zone30/Classiques_des_sciences_sociales/index.html

40.    Ghiglione, Rodolphe (coord.) L’Homme communiquant, Armand Colin, Paris, 1986

41.    Girardet, Raoul: Mituri si mitologii politice, Iasi, Institutul European, 1997

42.    GOBINEAU, Arthur de :(1853-1855)Essai sur l’inégalité des races humaines, Une édition électronique réalisée à partir du texte d’Arthur de Gobineau, Essai sur l’inégalité des races humaines, présentation de Hubert Juin. Paris : Éditions Pierre Belfond, 1967, 873 pages. Sursa : http://www.uqac.uquebec.ca/zone30/Classiques_des_sciences_sociales/index.html

43.    Grize, Jean-Blaise : Logique et communication, Mareseille, Ophrys, 1991

44.    Bela Grunberger, Le narcissisme- Essai de de psychanalyse, Payot, 1993

45.    Herseni, Traian : Forme stravechi de cultura poporana romaneasca, Dacia-Cluj, 1977 ; Cultura psihologica romaneasca, Editura Stiintiica si Enciclopedica

46.    Houdebine-Gravaud, Anne-Marie : Femeia invizibila sau despre invizibilitatea femeii in limbaj, Editura Universitatii Al. I.Cuza din Iasi, 1997 ; Houdebine-Gravaud, Anne-Marie  (coord.) La feminisation des noms de metiers en francais et dans d’autres langues, Ed. l’Harmattan, 1998

47.    Ionescu-Ruxandoiu, Liliana : Conversatia, Editura ALL, 1995

48.    Poststructuralist Feminist Theory Luce Irigaray, "This Sex Which Is Not One" la www.colorado.edu/English/engl2010mk/irigaray.lecture.html, revista ‘religiologiques’:21 (printemps 2000) Luce Irigaray: le féminin et la religion ;Sexes et genres a travers les langues, Grasset,1990 ; Parler n'est jamais neutre  -  Minuit, 1985 ;Ethique de la différence sexuelle, Minuit

49.    Francis Jacques, DIALOGIQUES- recherches logiques sur le dialogue, Paris, PUF, 1979

50.    Lacan, Jacques : [1932] De la psychose paranoiaque dans ses rapports avec la personnalite, Seuil, Paris, 1975 ; Le Seminaire [II, VII, VIII, XI, XVII, XX, Seuil, etalate pe doua decenii] ; colectia Les Mathemes de Lacan, realizata de Siboni si prezenta la http://www.lutecium.org/jacsib/thesaur4/thesaur4.html

51.    Le Bon, Gustave : 1884-La civilisation des Arabes.Livres I : Le milieu et la race.Livre II : Les origines de la civilisation arabe.Une édition électronique d’apres Firmin-Didot, 1884. Édition réimprimée à Paris en 1980 par Le Sycomore, Éditeur, 1980, 511 pages. 1915-Enseignements psychologiques de la guerre européenne.Une édition électronique Sursa textului : www.uqac.uquebec.ca/zone30/Classiques_des_sciences_sociales/index.html

52.    Levi giovanni, Schmitt, J.-C.: Istoria tinerilor in Occident [2. volume], Institutul European, 2001

53.    Lugrin, Gilles:Logo-ul- De la bricolaj la deturnare in ‘Strategia Marketing nr.4/iunie 2003, 30-33

54.    Lyons, John: Semantique linguistique, Larousse, 1990

55.    McLuhan, Marshall: “The Medium is the Message”, in Marris, Paul/Thornham, Sue: Media Studies: A Reader, 2nd edition, Edinburgh, Edinburgh University Press Ltd, 1999

56.    Mermet, Gerard : FRANCOSCOPIE 1999-Comment vivent les Français, Editions Larousse, 1999

57.    Molino, Jean : Ou en est la morphologie in ‘Langages’(Larousse), no.78/juiin 1985, 5-40

58.    Mucchielli, Alex:La Nouvelle Communication, Armand Colin, Paris, 2000

59.    Mucchielli, Alex: Arta de a influenta – Analiza tehnicilor de manipulare, Iasi, Polirom, 2002

60.    Nanu, Adina: Arta pe om – look-ul si intelesul semnelor vestimentare, Sibiu, Editura Compania, 2001

61.    Constantin Noica, Scrisori despre logica lui Hermes

62.    Hector Obalk, Alain Soral, Alexandre Pasche, Les mouvements de mode expliques aux parents, Librairie Generale Francaise, livre de poche, 1986

63.    Paris, Jean : Lisible/Visible- Six essais de critique generative, Seghers/Laffont, 1978

64.    Pavel, Thomas : Convention et representation in ’Litterature’57/fevrier 1985, 31-47

65.    Pavel, Toma: Lumi fictionale, Editura Minerva, Bucuresti, 1992

66.    Pavel, Thomas : Fiction et perplexité morale [Conférence «Marc Bloch» (École des Hautes Études en Sciences Sociales) prononcée le 10 juin 2003]

67.    Pease, Allan: Limbajul trupului, Bucuresti, Editura Polimark, 1997

68.    Pemartin, Daniel : L’entreprise vue par ses salaries, Les Editions d’’Organisation, 1990

69.    Le Petit Peret illustre par l’exemple, Jean-Claude Lattes, 1982

70.    Cornel  Popa, Teoria actiunii si logica formala, Editura  Stiintifica si  Enciclopedica

71.    Reinert, Max : Les ‘mondes lexicaux’ et leur ‘logique’ a travers l’analyse statistique d’un corpus de recits de cauchemars in ‘Langage et Société’, no. 66/dec. 1993, 5-39

72.    Slama-Cazacu, Tatiana : Slama-Cazacu, Tatiana, (1999) Psiholingvistica, o stiinta a comunicarii, Editura ALL, Bucuresti

73.    Souzenelle, Annick de : Simbolismul corpului uman, Editura Amarcord, Timisoara, 1995

74.    Stoller, Robert: Sex and Gender, vers. fr.: Recherches sur l’identite sexuelle, nrf, Gallimard, 1978

75.    Cezar Tabarcea, Poetica proberbului, Editura Minerva, seria Universitas, 1982

76.    Tchakhotine, Serge: Le viol des foules par la propagande politique, Paris, Gallimard, 1952

77.    Traugott, Elisabeth, C.: Semantica generativa si conceptul de discurs literar, in: Mircea Borcila & Richard McLain,  Poetica americana,  Editura  „Dacia“,  Cluj-Napoca, 1981, pag. 158-175

78.    Vandel, P.:Le Dico Français/Français, Ed. Jean-Claude Lattes,1993

79.    Volceanov, Anca ; Volceanov, George : Dictionar de argou si de expresii familiare ale limbii romane, Ed. Livpress, Bucuresti, 1992

80.    Wunenburger, Jean-Jacques: Filozofia imaginilor, Iasi, Polirom, 2004

81.    Paul Zumthor, Babel sau nedesavirsirea, Editura Polirom, 1998